top of page

Questions et réponses sur mes prestations 

  • Quels sont les objectifs d'un bilan de compétences ?
    Un bilan de compétences est un travail d’introspection que vous décidez de mener pour faire le point sur votre situation professionnelle et personnelle. Il vise à répondre aux questions suivantes : Comment puis-je évoluer professionnellement ? De quoi ai-je envie, quels sont mes intérêts professionnels ? Quels sont mes talents ? Quelles sont mes différentes compétences ? Qu’est-ce qui compte pour moi dans la vie, quelles sont mes valeurs ? Quel métier me fait envie ? Qu’ai-je besoin de mettre en place pour y arriver ? Que me manque t-il ? Ce métier est il adapté à mon contexte de vie ? Respecte t-il mes besoins ? Et quels sont ces besoins ?... En résumé, il permet : -D’analyser ses compétences personnelles et professionnelles, ses aptitudes et ses motivations ; -De définir son projet professionnel et parfois un projet de formation ; -De prendre conscience et d’utiliser ses atouts pour décrocher un poste motivant, intégrer une formation ou réaliser une évolution de carrière. Texte mis à jour le 24/04/24
  • Qui peut bénéficier d’un bilan de compétences ?
    Toute personne « active », plus précisément : -Les salariés du secteur privé, -Les indépendants (se rapprocher de votre Fond d’assurance formation) -Les agents du secteur public (fonctionnaires, agents non titulaires…) (se rapprocher de votre administration pour connaître les spécificités de sa mise en oeuvre) -Les demandeurs d’emploi : la demande doit être faite auprès de France Travail (Ex Pôle emploi), de l’APEC ou de CAP Emploi -Tout titulaire d’un compte personnel de formation (CPF) Aucun pré-requis de connaissance ou de niveau n’est demandé. Texte mis à jour le 24/04/24
  • Suis-je capable d’exercer un autre métier ?
    Pour répondre à cette question, le coaching et le bilan de compétences sont tous les 2 indiqués. Le bilan de compétences va vous permettre de faire un point exhaustif sur vos compétences, vos softskills (=qualités), vos envies... et je vais vous accompagner à réaliser des enquêtes métiers et des recherches pour découvrir les métiers qui attisent votre curiosité pour voir s'ils seraient envisageables pour vous. Les réponses vont arriver grâce à un travail d'exploration approfondi. Le coaching peut aussi répondre à cette question mais sera plus indiqué si vous souhaitez vous fixer un objectif précis comme "prendre confiance en vous dans votre poste actuel" ou "croire en mes capacités sur le plan professionnel", le coaching sera préférable pour focuser sur l'atteinte d'un objectif. N'hésitez pas à regarder ce dessin qui fournit quelques conseils pour développer sa confiance en soi et son estime de soi. Texte mis à jour le 24/04/24
  • Je ne suis plus épanoui(e) professionnellement, j’ai envie de me reconvertir mais je ne sais pas par où commencer !"
    Que ce soit pour donner du sens à son travail, par ennui dans son poste actuel, par inadéquation aux valeurs de son entreprise, … les raisons qui donnent envie de se reconvertir sont nombreuses mais comment procéder ? Une des premières étapes est de vous faire accompagner pour identifier les secteurs ou directement les métiers qui vous font réellement envie. Vous pouvez par exemple réaliser un bilan de compétences et/ou être coaché(e) sur la découverte de l'univers professionnel qui vous attire. Des amis vous ont dit qu'un bilan de compétences ne servait pas à grand-chose ? Cela peut arriver lorsqu'il est réalisé par une personne non formée à l'écoute. Dans ce cas, il est possible que le consultant passe à côté de vos vraies envies, ou s’il les identifie, n’arrive pas à vous accompagner dans la levée de vos blocages. Choisissez un coach pour vous accompagner, c'est justement son expertise ! Vous avez certainement déjà entendu parler de la zone de confort, et vous savez donc qu’il est parfois très difficile d’inciter une personne à en sortir. C'est pourquoi, le savoir-faire et l'intervention du coach s'avèrent primordiaux : ils garantissent l'identification des freins, leur levée, et la mise en action ! Texte mis à jour le 24/04/24
  • L’employeur peut il être au courant que je fais un bilan de compétences ?
    Si vous faites le bilan en dehors de votre temps de travail, vous n’êtes pas tenu(e) de prévenir votre employeur car c’est une démarche personnelle. Si vous êtes dans la fonction publique en revanche, à l'heure actuelle, il vous faut faire une demande à votre employeur (sauf fonction publique hospitalière). Texte mis à jour le 24/04/24
  • Quels délais et modalités pour démarrer un bilan de compétences ?
    1-Nous réalisons une première rencontre gratuite pour comprendre votre contexte et vos besoins /attentes. Pour positionner ce premier rendez-vous, il faut compter 1 à 3 jours en moyenne chez Awao. 2-Je réalise ensuite une synthèse préliminaire reprenant les éléments clefs du projet de bilan de compétences. Si celle-ci correspond à votre demande et que vous souhaitez utiliser votre compte CPF pour le financer, vous devrez ensuite vous inscrire à mon bilan sur le site du compte personnel de formation. Un lien vous sera envoyé pour réaliser cette démarche d’inscription. 3- S’en suivra quelques validations nécessaires de nos 2 côtés sur le site de CPF, et un délai de rétractation d’environ 11 jours ouvrés sera appliqué. Nous pourrons donc démarrer le bilan environ 3 semaines après notre première rencontre en moyenne. Si vous souhaitez financer le bilan de compétences sur vos fonds propres, le bilan pourra démarrer sous 2 à 3 jours en moyenne. Texte mis à jour le 24/04/24
  • Quel est le programme et quels sont les outils d’un bilan de compétences chez Awao ?
    Afin de recevoir le programme détaillé, merci de m'envoyer un mail à beatrice.awao@gmail.com Texte mis à jour le 24/04/24
  • Combien de temps dure un bilan de compétences ?
    Un bilan de compétences peut durer de 12 à 24h selon les besoins et attentes. Ces heures sont passées principalement en séance ensemble (environ les 2/3 du temps), et à celles-ci s’ajoute un travail personnel comprenant des tests et une phase d’enquêtes métiers et d’étude de marché. Je préconise de compter 3 à 4 mois pour réaliser un bilan de compétences selon la formule retenue, il est en effet nécessaire de prendre du temps pour intégrer les découvertes et se projeter dans l’avenir, le client gagne en prise de hauteur au fur et à mesure de l’accompagnement. De plus, lors de l’étude d’un projet de reconversion professionnelle, les démarches et questionnements sont nombreux et nécessitent du temps. Texte mis à jour le 24/04/24
  • Comment financer un bilan de compétences ?
    -Le bilan de compétences peut être financé par vos droits à la formation via votre Compte Personnel Formation, CPF (500€ y sont crédités annuellement ou 800€ selon les catégories professionnelles avec un plafond de 5000€ ou 8000€). -L'utilisation de votre CPF peut aussi être complété par votre OPCO -Il peut également être pris en charge par votre entreprise. -Vous pouvez également faire une demande à France Travail (Ex-Pôle emploi) si vous y êtes inscrit. -Si vous êtes en situation de handicap, vous pouvez solliciter l’Agefiph. -Enfin, il reste naturellement possible de le financer sur vos deniers personnels. Attention, une participation financière est devenue obligatoire pour compléter le paiement d’une formation sur le site du CPF à hauteur de 100€ (pour plus d’informations : cf décret n° 2024-394 du 29 avril 2024.) Texte mis à jour le 13/05/24
  • Quelles sont les conditions d’accessibilité du bilan de compétences Awao pour les personnes handicapées ?
    En tant que référente Handicap pour Awao, je vous accompagne dans la réalisation de votre bilan de compétences en adaptant les modalités d’accès et de réalisation de la prestation selon vos besoins. Contactez moi pour en échanger. Concernant l’accessibilité physique pour les bilans de compétences réalisés en présentiel, les séances peuvent être réalisées dans des espaces de travail partagés accessibles aux PMR. Voici également une liste de structures ressources fournissant de nombreuses informations pouvant être utiles : -Le CRFH, centre de ressource formation handicap -La MDPH Gironde, maison de la personne en situation de handicap -Cap emploi Gironde -L'AGEFIPH : Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (secteur privé) -Le FIPHFP : Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction publique (secteur public) -La FISAF : La fédération nationale pour l'inclusion des personnes en situation de handicap sensoriel et Dys en France Texte mis à jour le 24/04/24
  • Comment se passe la clôture du bilan de compétences chez Awao ?
    A la fin du bilan, je vous remet une synthèse rappelant les objectifs spécifiques de votre bilan convenus ensemble, mentionnant les outils utilisés durant le bilan, et bien sûr le projet professionnel retenu en première intention avec le plan d’action et les principaux éléments issus de l’enquête, ainsi qu’en annexes tous les résultats des tests et activités réalisés durant le bilan. Lors de la dernière séance, vous devrez remplir un questionnaire de satisfaction à chaud, puis, 6 mois après, un questionnaire de suivi. Un entretien vous sera également proposé 6 mois après la clôture pour faire le point sur votre situation. Texte mis à jour le 24/04/24
  • Quel est le cadre légal et réglementaire d’un bilan de compétences ?
    Le Code du travail précise que « les actions permettant de réaliser un bilan de compétences ont pour objet de permettre à des travailleurs d’analyser leurs compétences professionnelles et personnelles ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation » (articles L.6313-4 et R.6313-4). Le bilan comprend obligatoirement trois phases dont le temps est variable selon les besoins de la personne. Une phase préliminaire a pour objet : D’analyser la demande et le besoin du bénéficiaire, De déterminer le format le plus adapté à la situation et au besoin, De définir conjointement les modalités de déroulement du bilan. Une phase d’investigation permet au bénéficiaire : Soit de construire son projet professionnel et d’en vérifier la pertinence, Soit d’élaborer une ou plusieurs alternatives. Une phase de conclusion permet au bénéficiaire de : S’approprier les résultats détaillés de la phase d’investigation, Recenser les conditions et moyens favorisant la réalisation du ou des projets professionnels, Prévoir les principales modalités et étapes du ou des projets professionnels, dont la possibilité de bénéficier d’un entretien de suivi avec le prestataire de bilan. Cette phase se termine par la présentation au bénéficiaire des résultats détaillés et d’un document de synthèse. Les résultats du bilan sont la seule propriété du bénéficiaire. Ils ne peuvent être communiqués à un tiers qu’avec son accord. Texte mis à jour le 24/04/24
  • Quel est le règlement intérieur applicable chez Awao ?
    Dispositions générales Article 1.1 : Le présent règlement est établi conformément aux dispositions des articles L 6352-3 et L. 6352-4 et R 6352-1 à R 6352-15 du Code du travail. Le présent règlement s’applique à tous les stagiaires, et ce, pour toute la durée de la formation suivie. Chaque stagiaire est considéré comme ayant accepté les termes du présent règlement lorsqu’il suit une formation dispensée par Awao ou y réalise un bilan de compétences, et accepte que des mesures soient prises à son égard en cas d’inobservation de ce dernier. Article 1.2: La formation ou le bilan de compétences aura lieu soit dans les locaux d’Awao, soit dans des locaux extérieurs. Les dispositions du présent Règlement sont applicables non seulement au sein des locaux d’awao mais également dans tout local loué ou espace accessoire à l’organisme. Hygiène & Sécurité Article 2.1 : La prévention des risques d’accidents et de maladies est impérative et exige de chacun le respect total de toutes les prescriptions applicables en matière d’hygiène et de sécurité. À cet effet, les consignes générales et particulières de sécurité en vigueur au sein de l’organisme, lorsqu’elles existent, doivent être strictement respectées sous peine de sanctions disciplinaires. Article 2.2 Santé et accidents avant la formation/stage, les stagiaires s’engagent à informer le formateur de leurs éventuels troubles de santé (maux de dos, déficiences respiratoires, incapacités physiques,…) si ceux-ci nécessitent un aménagement. Durant la formation/stage, les stagiaires s’engagent à signaler au formateur tout accident ou incident, même bénin, survenu à l’un d’entre eux, que ce soit dans les locaux où se déroule la formation/stage ou sur le chemin pour s’y rendre ou en revenir Article 2.3 : Il n’y a pas de restauration dans les locaux d’awao. Il est interdit, sauf autorisation spéciale, donnée par le responsable de l’organisme, de prendre ses repas dans les locaux d’Awao. Article 2.4 : En application de l’article R3511-1 modifié par décret n°2006-1386 du 15 novembre 2006 fixant les conditions d’application de l’interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif, il est interdit de fumer dans les locaux de la formation ou les bureaux des bilans de compétences. Discipline Générale Article 3 : Il est formellement interdit aux stagiaires de : Entrer dans l’établissement en état d’ivresse. Introduire des boissons alcoolisées dans les locaux. Quitter le stage sans motif. Emporter un objet sans autorisation écrite. Utiliser le matériel de la société notamment le matériel informatique sans autorisation préalable. Sanctions Article 4 : Tout agissement considéré comme fautif par le directeur de l’organisme de formation ou son représentant pourra, en fonction de sa nature et de sa gravité, faire l’objet de l’une ou l’autre des sanctions ci-après par ordre d’importance : Avertissement écrit par le directeur de l’organisme de formation ou par son représentant. Blâme. Exclusion définitive de la formation. Garanties disciplinaires Article 5.1 : Aucune sanction ne peut être infligée au stagiaire sans que celui-ci ne soit informé dans le même temps et par écrit des griefs retenus contre lui. Article 5.2 : Lorsque le directeur de l’organisme de formation ou son représentant envisage de prendre une sanction, il convoque le stagiaire par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise à l’intéressé contre décharge en lui indiquant l’objet de la convocation, la date, l’heure et le lieu de l’entretien, sauf si la sanction envisagée est un avertissement ou une sanction de même nature qui n’a pas d’incidence immédiate sur la présence du stagiaire pour la suite de la formation. Article 5.3 : Au cours de l’entretien, le stagiaire peut se faire assister par une personne de son choix, stagiaire ou salarié de l’organisme. La convocation mentionnée à l’article précédent fait état de cette faculté. Lors de l’entretien, le motif de la sanction envisagée est indiqué au stagiaire, dont on recueille les explications. Article 5.4 : La sanction ne peut intervenir moins d’un jour franc ni plus de 15 jours après l’entretien où, le cas échéant, après la transmission de l’avis de la Commission de discipline. Elle fait l’objet d’une notification écrite et motivée au stagiaire sous forme d’une lettre remise contre décharge ou d’une lettre recommandée. Article 5.5 : Lorsqu’un agissement considéré comme fautif a rendu indispensable une mesure conservatoire d’exclusion temporaire à effet immédiat, aucune sanction définitive relative à cet agissement ne peut être prise sans que le stagiaire n’ait été au préalable informé des griefs retenus contre lui et éventuellement, qu’il ait été convoqué à un entretien et mis en mesure d’être entendu par la commission de discipline. Article 5.6 : Le directeur de l’organisme de formation informe l’employeur, et éventuellement l’organisme paritaire prenant à sa charge les frais de formation, de la sanction prise. Représentation des stagiaires Article 6.1 : Pour chacun des stages d’une durée supérieure à 500 heures, il est procédé simultanément à l’élection d’un délégué titulaire et d’un délégué suppléant en scrutin uninominal à deux tours. Tous les stagiaires sont électeurs et éligibles, sauf les détenus admis à participer à une action de formation professionnelle. Article 6.2 : Le directeur de l’organisme de formation organise le scrutin qui a lieu pendant les heures de formation, au plus tôt 20 heures, au plus tard 40 heures après le début du stage. Lorsque la représentation des stagiaires ne peut être assurée, il dresse un PV de carence qu’il transmet au préfet de région territorialement compétent. Les délégués sont élus pour la durée du stage. Leurs fonctions prennent fin lorsqu’ils cessent, pour quelque cause que ce soit, de participer au stage. Si le délégué titulaire et le délégué suppléant ont cessé leurs fonctions avant la fin du stage, il est procédé à une nouvelle élection dans les conditions prévues aux articles R.6352-9 à R.6352-12. Article 6.3 : Les délégués font toute suggestion pour améliorer le déroulement des stages et les conditions de vie des stagiaires dans l’organisme de formation. Ils présentent toutes les réclamations individuelles ou collectives relatives à ces matières, aux conditions d’hygiène et de sécurité et à l’application du règlement intérieur. Article 6.4 : En ce qui concerne les dossiers de rémunération, le stagiaire est responsable des éléments et documents remis au Centre, la justification de leur authenticité relevant de son entière responsabilité. Publicité du règlement Article 7 : Un exemplaire du présent règlement est disponible sur le site internet Awao. Chaque stagiaire doit prendre connaissance du présent règlement au moment de la signature du contrat / convention de formation. Texte mis à jour le 24/04/24
  • J’ai beaucoup moins d’envies de façon générale, je pense au travail tout le temps, je me sens de plus en plus démuni(e) pour me sortir de cette situation."
    Dans ce cas, je vous propose dans un premier temps de vous tourner vers votre médecin généraliste qui pourra vous orienter vers un accompagnement psychologique. Le coaching et le bilan de compétences nécessitent de l'engagement et de l'énergie, ils ont pour but de conduire le client vers l'action et l’autonomie, alors si vous vous sentez en souffrance, un suivi psychologique est nécessaire au préalable. Texte mis à jour le 24/04/24
  • J’ai envie de changer de voie professionnelle mais je n’ai plus d’énergie
    Vous avez peut être beaucoup donné au niveau professionnel et/ou personnel, faites attention à ne pas tomber dans l’épuisement. Prenez le temps maintenant (car il sera encore plus dur de revenir si vous allez jusqu’au burn-out) de lister les choses qui vous demandent beaucoup d’énergie au niveau pro, et pour chacune, de réfléchir à comment être aidé(e) sur cette tâche : la déléguer entièrement ou partiellement, la supprimer (oui parfois cela est possible !). Si vous n’êtes pas décisionnaire et que la délégation de la tâche est refusée par votre chef par exemple, demandez lui quelles autres tâches pourraient l’être… En bref, cherchez maintenant les solutions qui vous offriront le repos que demandent votre corps et votre cerveau pour fonctionner normalement. Vous retrouverez ensuite progressivement l’énergie dont vous avez besoin pour démarrer votre projet de reconversion/transition professionnelle. Texte mis à jour le 24/04/24
  • Qu’est-ce que le coaching ?
    Le coaching est un accompagnement visant l’atteinte d’un objectif déterminé par le client. La séance préliminaire permet au client de formuler l’objectif final qu’il souhaite atteindre et permet au coach de présenter sa façon de travailler et sa compréhension de l’objectif. L’enjeu, c'est-à-dire ce que va concrètement changer le coaching dans la vie du client, ainsi que des indicateurs de mesure de l’atteinte de l’objectif sont déterminés lors de cette première séance. Chaque séance est ensuite utilisée pour découper l’objectif final en sous objectifs. La méthode GROW : Goal, Reality, Options, Will, initiée par John Whitmore, est mon cadre de référence. Néanmoins, j'utilise aussi différents outils lors des coachings selon les besoins du client. Détail sur la méthode GROW : 1-Goal : Définition de l’objectif de séance 2-Reality : Exploration de la réalité du client 3-Options : Définition des options envisagées 4- Will : Choix de la première action à mettre en œuvre Texte mis à jour le 24/04/24
  • Quelle est la différence entre le coaching de transition professionnelle et le bilan de compétences chez Awao ?
    Le bilan de compétences est une démarche encadrée par le gouvernement qui comprend 3 étapes précises : -un entretien préalable gratuit vous permettant d’exposer votre demande et de rencontrer le ou la coach / consultant(e) qui vous accompagnera, et ainsi de vous mettre d’accord sur les critères de réussite du bilan -une phase d’investigation, vous permettant de répondre à toutes les questions en lien avec votre évolution professionnelle, au sein de laquelle votre travail est accompagné par des exercices, et des temps d’échange avec le/la coach pour lever les blocages, vous permettre d’y voir plus clair, vous fournir des ressources… -une dernière phase de synthèse où vous recevez un document retraçant les éléments clefs de votre travail, ainsi qu’un plan d’action co-construit avec le/la coach. Le bilan de compétences financé par le CPF doit respecter un certain formalisme : questionnaires à remplir, feuilles de présence et contrats à signer, calendrier avec dates butoirs à respecter, procédure d'inscription sur le site du CPF avec identité numérique. Le coaching est un travail plus court et plus souple. Il n'y a pas de dates obligatoires pour réaliser le coaching, on peut ainsi prendre le temps nécessaire à chacun, faire des pauses si nécessaire. Vous décidez de l'objectif que vous voulez atteindre et je vous accompagne pour le formuler précisément. Vous pouvez inclure des zooms spécifiques pendant l'accompagnement sur des thématiques spécifiques qui se présentent. C’est un travail sur 6 séances minimum, le plus souvent 8. Nous pouvons réaliser selon les besoins des séances de coaching et/ou des séances de conseil au sein desquelles je vous partage des ressources et méthodes pour analyser les pistes professionnelles qui émergent. Texte mis à jour le 24/04/24
  • Que va m’apporter concrètement le coaching ?
    Le coaching spécialisé en transition / reconversion professionnelle vous permettra de mieux vous connaître : vos aspirations, valeurs, ressources ainsi que vos zones de vigilance (croyances limitantes, freins, pièges) afin de définir sereinement et durablement votre nouveau cap professionnel par l’élimination progressive de vos blocages. Texte mis à jour le 24/04/24
  • Suis-je capable d’exercer un autre métier ?
    Pour répondre à cette question, le coaching et le bilan de compétences sont tous les 2 indiqués. Le bilan de compétences va vous permettre de faire un point exhaustif sur vos compétences, vos softskills (=qualités), vos envies... et je vais vous accompagner à réaliser des enquêtes métiers et des recherches pour découvrir les métiers qui attisent votre curiosité pour voir s'ils seraient envisageables pour vous. Les réponses vont arriver grâce à un travail d'exploration approfondi. Le coaching peut aussi répondre à cette question mais sera plus indiqué si vous souhaitez vous fixer un objectif précis comme "prendre confiance en vous dans votre poste actuel" ou "croire en mes capacités sur le plan professionnel", le coaching sera préférable pour focuser sur l'atteinte d'un objectif. N'hésitez pas à regarder ce dessin qui fournit quelques conseils pour développer sa confiance en soi et son estime de soi. Texte mis à jour le 24/04/24
  • Combien de temps dure un bilan d'orientation ?
    Différents formats sont possibles, le minimum étant de 5 séances. Mes bilans comprennent tous 3 étapes minimum : introspection, méthodologie d'analyse du métier et plan d'action. Il est possible d'y ajouter un accompagnement méthodologique spécifique pour le choix d'une formation adaptée au projet professionnel. Enfin, quelques séances de coaching pour le suivi du déroulé du plan d'action sont également possibles. Parlons en, la 1ère séance est gratuite ! Texte mis à jour le 24/04/24
  • Un bilan d'orientation scolaire peut il motiver mon enfant à travailler à l'école ?
    Oui ! En effet, si votre enfant définit un projet professionnel qui le motive et lui correspond grâce au bilan d'orientation, il cherchera à atteindre cet objectif, se responsabilisera et comprendra que les apprentissages à réaliser avant d'exercer son futur métier sont là pour lui permettre de réussir dans cette profession. Texte mis à jour le 24/04/24
  • Quand proposer un bilan d'orientation à son enfant ?
    Dès la 4ème votre enfant peut réaliser un premier travail de questionnement sur lui-même afin d'identifier ses qualités, ses valeurs, ses besoins, ses envies, ses motivations... Un bilan d'orientation lui permettra de définir une première piste de projet professionnel qu'il pourra approfondir grâce à des enquêtes métiers et des recherches guidées. Il pourra également être accompagné sur le choix des études pour atteindre le métier qu'il souhaite exercer, et gagner en confiance en lui grâce à l'introspection proposée en début de bilan et aux démarches professionnelles à réaliser. Texte mis à jour le 24/04/24
bottom of page